Tendances alimentaires 2020

par Isabelle Huot, docteure en nutrition 0 views0

 

Chaque année, la cuisine se teinte de nouveaux reflets selon les tendances du moment. Avec l’arrivée des foodies et influenceurs alimentaires, l’adoption de certains courants se fait à un rythme surprenant. À quoi peut s’attendre le consommateur pour l’année à venir? Zoom sur les tendances alimentaires pour 2020.

 

La nourriture créée pour… Instagram

Bien au fait de la puissance du marketing des médias sociaux, les entreprises s’affairent à créer des produits visuellement très attrayants, afin que ces derniers deviennent les chouchous des plates-forme sociales. Proposez une crème glacé loufoque et colorée et cette dernière sera partagée par des centaines d’influenceurs. Ainsi, les couleurs, saveurs et textures proposées de l’industrie seront de plus en plus surprenantes. On recherche un WOW pour un produit très «instagrammable».

 

Le prêt-à-manger et prêt-à-cuisiner à un autre niveau

Faute de temps et conquis par l’impressionnant éventail de produits offerts en ligne, le consommateur fera de plus en plus d’emplettes sur le web. L’industrie alimentaire prend de plus en plus de place dans le commerce en ligne. Bien manger sans perdre de temps est désormais possible avec ces boîtes, livrées directement à la maison. Choisir un menu alléchant et sain (si désiré) directement de son mobile, c’est parfait non?

 

Découvrez les boites repas Isabelle Huot Docteure en nutrition : www.isabellehuot.com

 

Le mexicain gagne du terrain

Le Québécois s’inspire de la cuisine mexicaine depuis un moment déjà. Alors que les tacos, nachos ou le guacamole sont des musts au menu, on redécouvrira d’autres mets de la cuisine mexicaine. Des repas typiques et gourmands comme le cocido ou les carnitas, s’inscrivant dans une approche de «slow food» seront très appréciés. D’un autre côté, les mets surprenants comme la mole, sauce chocolatée et piquante, utilisée pour aromatiser les viandes et les poissons, auront également la côte.

 

Le végétal

Je doute qu’on puisse vraiment appeler cela une tendance puisque le virage vers le végé se caractérise davantage par un mouvement durable, qu’un engouement éphémère. Cependant, inscrit dans ce courant, nous verrons apparaître plusieurs produits de spécialité qui eux, contribueront à créer certaines modes. Souvenez-vous de l’engouement autour du Beyond Meat…

 

Le Moyen-Orient à l’avant-plan

Après les sautés asiatiques, les sushis japonais, les bols de poke hawaïen, c’est au tour du Moyen-Orient d’être mis à l’avant-plan dans nos cuisines. Toujours à la recherche de nouvelles saveurs, le consommateur aime découvrir et voyager grâce à l’alimentation. Israël, la Syrie ou le Liban nous inspireront. Les épices comme le cumin et la cannelle, les mélanges sucré-salé et légumineuses se retrouveront sur nos tables.

 

Transparence et contact humain

Se sentant floué par l’industrie, le consommateur sera de plus en plus prudent face à l’offre alimentaire. Pour cette raison, il apportera une importance grandissante à la provenance des aliments. Le local l’emporte sur le bio et le contact humain vaut son pesant d’or. Qui plus est, les difficultés liées au secteur d’affaires et les enjeux vécus par les agriculteurs sont grandement médiatisés depuis quelques années. La sensibilisation fait son bout de chemin et le consommateur prend conscience de l’impact de ses choix. Cet élan d’ouverture et de solidarité fera désormais parti du paysage alimentaire.

Pour davantage d’idées, visitez mon site : www.isabellehuot.com