Une campagne publicitaire pour Publisac

par Publisac Promo 0 views0

 

Depuis le 24 avril dernier, et ce, jusqu’à la fin du mois de mai, vous pourrez voir dans les abribus, sur les autobus, dans le métro de Montréal, dans les journaux locaux ainsi que sur le Web une nouvelle campagne publicitaire sur le Publisac. Les messages de la campagne rappellent que le Publisac est un produit géré de façon responsable sur le plan environnemental et apprécié par la très grande majorité des Québécois pour faire des économies, planifier leurs achats de même que recevoir leur hebdo. La campagne fait état de la pertinence et de la valeur de notre service.

 

Pourquoi une campagne sur le Publisac?

Nous avons constaté que beaucoup d’éléments entourant le Publisac sont méconnus de la population québécoise et que certaines informations trompeuses véhiculées publiquement ont créé des perceptions erronées. Nous souhaitons rappeler les avantages que procure le Publisac depuis plusieurs décennies aux familles, communautés et commerçants du Québec.

 

Où et comment?

La campagne se déploie notamment dans les régions du Grand Montréal, de Gatineau, du Saguenay, de Québec, de Trois-Rivières et de Sherbrooke. Elle présente quatre exécutions publicitaires :


Le Publisac est 100 % recyclable – Séparez sac et papier pour faciliter le tri

Le sac et le contenu du Publisac sont tous deux 100 % recyclables. À cet effet, nous nous sommes engagés à mieux informer les citoyens en 2019 sur le caractère recyclable du sac et à les encourager à séparer le sac de son contenu dans le bac afin de faciliter le travail des centres de tri. D’ailleurs, un nouveau visuel faisant la promotion de cette bonne pratique sera prochainement présenté sur le sac. De plus, nous analysons présentement différentes alternatives à notre sac actuel pour limiter davantage notre impact environnemental et offrir aux ménages québécois une solution novatrice de protection pour les circulaires. Vous serez témoins de certains tests au cours de l’été et nous vous invitons à partager votre opinion avec nous.

 

La forêt nous tient à cœur – Les circulaires sont faites de résidus de bois d’œuvre

Au Québec, le Gouvernement encadre la gestion durable des forêts, et les arbres sont d’abord récoltés pour le bois d’œuvre. Ce sont les résidus des scieries qui sont récupérés pour fabriquer le papier journal utilisé pour imprimer les circulaires du Publisac. Saviez-vous que le taux de récupération des journaux et des encarts et circulaires en papier journal au Québec est de 86 %[1]?

[1] Source: RECYQ-QUÉBEC / Éco Entreprises Québec – ÉEQ

 

 

Bon pour l’économie et l’information locale – Vos marchands + Votre hebdo + 4500 emplois 

Le Publisac favorise l’économie locale et régionale. Devant les nouveaux géants mondiaux de la vente en ligne, les circulaires aident les petits et grands commerçants locaux et régionaux à attirer la clientèle de proximité en magasin. Sans le Publisac, les commerçants seraient privés d’un outil promotionnel performant. Il est également un véhicule de premier plan dans la distribution des hebdos au Québec, une source importante d’information locale. Les autres options de distribution étant nettement plus dispendieuses, le modèle d’affaires d’une grande partie des hebdos serait sérieusement menacé sans le Publisac.[2] Enfin, le Publisac procure 4500 emplois au Québec liés aux étapes de production, d’ensachage et de distribution.

[2] Source : Hebdos Québec

 

 

Fait économiser les Québécois – La majorité le consulte pour planifier ses achats

La très grande majorité des Québécois lisent le Publisac et l’apprécient. Les ménages québécois planifient leurs achats hebdomadaires et font ainsi des économies. En effet, 87 % des adultes québécois dans les zones où le Publisac est distribué le consultent et 84 % l’utilisent pour trouver des aubaines[3].

[3] Source: sondage CROP, été 2018