Un guide alimentaire revampé!

par Isabelle Huot, docteure en nutrition 0 views0

 

Par : Isabelle Huot, Dre en nutrition

Saviez-vous que la première édition du Guide alimentaire canadien était parue en 1942 ? Et oui ! Il a bien évolué depuis et les recommandations qu’il présente se sont largement adaptées. Si, à l’époque, on espérait rencontrer les besoins minimaux en période de rationnement, on y fait maintenant plutôt la promotion du concept d’équilibre énergétique et de la modération de certains nutriments et aliments. Cap sur les nouveaux principes nutritionnels du Guide version 2.0 !

 

Ce qu’on en retient !

Les portions deviennent des proportions

Les consultations publiques populaires qui ont été réalisées dans le but de revamper le Guide alimentaire canadien ont révélé que la notion des portions en place était difficile à comprendre et à mettre en application. Les proportions qui sont proposées dans le nouveau Guide alimentaire canadien viennent simplifier le tout. Ainsi, on suggère de compléter la moitié de son assiette avec des légumes et des fruits. La demie restante sera à son tour divisée en deux, une part pour les produits céréaliers de grains entiers et l’autre part d’aliments protéinés.

 

Du Guide alimentaire canadien à l’assiette !

Que représente cette notion de proportions dans l’assiette ? Tout simple, voici !

Lunch au bureau

Menu # 1 

½ assiette : crudités diverses (avec un peu d’hummus) + 1 pêche (en dessert)

¼ assiette : craquelins de seigle

¼ assiette : 2 œufs cuits dur

 

Menu # 2

½ assiette : salade composée bouquets de brocoli, de dés de pommes et de raisins secs

¼ assiette : couscous de blé entier

¼ assiette : thon en conserve

Souper à la maison

Menu # 1 

½ assiette : salade d’asperges et de tomates cerises

¼ assiette : quinoa

¼ assiette : poitrine de poulet grillée à la Toscane

 

Menu # 2

½ assiette : salade de chou et de carottes râpés

¼ assiette : orge mondé

¼ assiette : saumon grillé au four avec zeste de citron et aneth frais

 

Menu # 3

½ assiette : bok choys et poivron rouge grillés

¼ assiette : riz brun

¼ assiette : tofu aux arachides

 

Le lait et ses substituts se combinent aux autres aliments protéinés

Cette modification a fait couler beaucoup d’encre ! Est-ce que le lait, source importante de calcium et de vitamine D, est exclu du Guide alimentaire canadien ? Non, pas du tout ! On le jumelle aux autres aliments protéinés, au même titre que la viande, la volaille, le poisson, les œufs, les noix et les précieuses protéines végétales. D’ailleurs, ce sont ces mêmes protéines végétales qui sont mises de l’avant dans cette nouvelle édition du Guide alimentaire canadien. À mettre au menu : pois chiches, lentilles, haricots, tofu, tempeh, soya (edamame, protéines végétales texturées), seitan. Il est grand temps de les découvrir !

L’eau devient le breuvage de choix

Exit toutes les boissons sucrées ! Les jus de fruits ne se retrouvent désormais plus dans la catégorie des fruits. Thés glacés, jus de fruits, boissons gazeuses, boissons énergétiques ou énergisantes, lait et boissons végétales aromatisés et thés et cafés aromatisés contribuent à faire augmenter le compte quotidien des sucres ajoutés. Optez pour de l’eau pour combler vos besoins hydriques !

Autour de l’assiette !

Le maintien de saines habitudes alimentaires va bien au-delà de l’assiette! Le tout nouveau Guide alimentaire canadien émet, en ce sens, des recommandations relativement à l’importance d’entretenir le savoir culinaire et de prendre le temps de préparer ses repas/collations. On y suggère aussi de prendre ses repas en bonne compagnie et de savourer les aliments qu’on place dans l’assiette. Des conseils qui tombent à point, n’est-ce-pas?   Bon appétit!

Découvrez mes recettes santé sur mon blogue : isabellehuot.com