Restaurants pour affaires : faire le choix de manger sainement!

par Isabelle Huot, docteure en nutrition 0 views0

 

Chaque semaine, je participe à de nombreuses activités dans un cadre professionnel. Ces lunchs d’affaires et réceptions pourraient alourdir mon tour de taille si je n’optais pas pour les bons choix. C’est également votre cas? Vous avez régulièrement des lunchs d’affaires prévus à l’agenda? Je vous propose donc mes petits trucs pour optimiser votre niveau d’énergie tout en stabilisant votre poids et ce, sans affecter le plaisir de partager un bon repas en restaurants!

 

Conseil #1 

S’attabler affamé n’est pas gagnant pour contrôler ses portions et ses choix d’aliments. Une collation prise en avant-midi calmera la faim jusqu’à l’heure du lunch! Ma suggestion? En milieu d’avant-midi, vers 10 h 00, on prend le temps de casser la croûte. Ainsi, un fruit frais combiné à quelques noix (une dizaine) feront l’affaire! Cette même collation pourrait être prise en fin d’après-midi, vers 15 h 30 ou 16 heures, en prévision d’une soirée 5 à 7 ou d’un souper entre collègues, amis ou en famille.

Conseil #2

Comparativement à la table d’hôte qui propose plusieurs services, l’option à la carte permet davantage de respecter sa faim. Mon truc ? Opter pour deux entrées différentes, une délicieuse façon de goûter à plus d’une création du chef tout en modérant ses portions. Prenez soin de sélectionner une entrée qui apporte une généreuse portion de légumes et une seconde entrée composée d’aliments protéinés (fromage, tofu, volaille ou légumineuses) pour combler votre appétit!

Conseil #3

L’option double entrée ne vous plaît pas? Le menu régulier est parfait, surtout si on y apporte quelques modifications. Il est tout à fait possible de demander que des changements soient faits à son repas. Ainsi, on n’hésite pas à demander au personnel de réduire la portion de féculent (pâtes, riz, pomme de terre) pour plutôt choisir une double portion de légumes. Et si l’assiette renferme des féculents, on oublie assurément le pain d’accompagnement.

Conseil #4

On en profite pour manger du poisson ou encore des fruits de mer, d’excellentes sources de protéines trop peu souvent consommées. Bien apprêtés par le chef, les produits de la mer deviennent encore plus alléchants. Osez choisir des plats que vous ne cuisinez pas à la maison!

Conseil #5

Une consommation alcoolisée (maximum 2) par jour cadre bien au sein d’une alimentation équilibrée. L’alcool ajoute inévitablement des calories au repas et peut entraver le niveau de concentration en après-midi ! Mon truc : réservons le verre de vin pour le repas du soir!

Conseil #6

Le dessert peut facilement faire grimper le compte calorique de 400 à 500 calories… parfois davantage. Aussi, le sucre qu’il renferme nuira assurément au niveau d’énergie. Je propose souvent d’éviter les desserts et de plutôt prendre une collation en milieu d’après-midi ! Vous avez la dent sucrée et avez beaucoup de mal à résister au dessert proposé? Partagez ce petit plaisir sucré avec un ou une convive!

 

Cocktail dînatoire!

Les bouchées dégustées lors de soirées offertes en formule cocktail dînatoire ne permettent pas toujours de combler entièrement la faim. Une fois de retour à la maison, on se questionne souvent sur ce qu’il faut manger pour compléter le repas. Mon conseil : opter pour une soupe maison aux lentilles ou encore pour un bol de yogourt grec avec des graines de chia ! Souvent les calories ingérées au cocktail sont suffisantes, il suffit de compléter avec une collation légère au retour à la maison!

 

Bon appétit!

Découvrez mes conseils et recettes sur mon blogue isabellehuot.com