Introduire le poisson à son menu!

par Isabelle Huot, docteure en nutrition 1 824 views0

Pour une foule de produits et de conseils nutritifs, consultez kilosolution.com!

 

Le poisson n’est pas apprécié de tous…certains le boudent même complètement. Pourtant, d’un point de vue nutritionnel, il mérite qu’on l’introduise au menu. D’ailleurs, on recommande de composer au moins deux de ses repas de poisson chaque semaine. Fini les mauvais souvenirs associés au filet d’un poisson blanc sans saveur et trop cuit! Astuces pour découvrir, ou redécouvrir, et apprécier ce délicieux produit de la mer !

 

Le poisson : des avantages nutritionnels convaincants!

Le poisson constitue, sans contredit, une source de protéines alimentaires de qualité. Alternative intéressante à la viande, il est également source de plusieurs vitamines et minéraux. Si son contenu en gras saturés est faible, c’est surtout sa richesse en acides gras oméga-3 qui fait du poisson un aliment précieux à plusieurs points de vue. D’ailleurs, de nombreuses études confirment les bienfaits des acides gras oméga-3, notamment sur le maintien d’une santé cardiovasculaire optimale. D’autres observations concluent à un effet préventif des oméga-3 sur la santé des yeux, et affirment également que ce type de gras pourrait nous éloigner de la déprime. Les poisons gras à privilégier sont les suivants: l’anchois, le hareng, le maquereau, le saumon, la sardine et l’éperlan.

 

Le poisson au menu!

  • Le poisson en conserve est assurément la façon la plus simple de s’initier à la consommation de ce produit de la mer. Combiner du saumon en conserve égoutté à un œuf, de la chapelure, un peu de fromage râpé et à des assaisonnements au choix (persil, aneth, ciboulette) pour composer des croquettes. Une recette simple et vite faite, idéale pour composer des hamburgers qui plairont à toute la famille! Garnir et savourer!

 

  • Plus économique que le poisson frais, le poisson surgelé se trouve facilement en supermarchés. Sur une plaque de cuisson, on étend des légumes, le contenu d’une boîte de tomates en dés et des épices, puis on y ajoute quelques filets de sole ou d’aiglefin surgelés. On cuit ensuite le tout au four en prenant soin de ne pas trop cuire. D’ailleurs, pour éviter les odeurs qui déplaisent lors de la cuisson, le four est tout indiqué!

 

  • Un filet de poisson frais peut être savouré en papillote, simplement avec un filet d’huile d’olive et un trait de jus de citron, ou encore saisi à la poêle. D’ailleurs, sachez que la chair du poisson se marie à merveille à une foule d’ingrédients : agrumes, moutarde de Dijon, miel, sirop d’érable, pesto, salsa fruitée maison, en croûte de noix, etc. Optez pour les condiments que vous appréciez le plus pour accroître le plaisir!


Choisir son poisson de façon responsable!

Certaines espèces marines sont menacées d’extinction. En optant pour des produits de la mer issus de pêche durable, on s’assure de faire un choix responsable. Pour ce faire, on recherche les éco-étiquettes sur les emballages ou chez le poissonnier. Ces produits sont pêchés ou cultivés de manière à maintenir ou accroître la production à long terme, sans mettre en péril la santé de nos océans.

 

Bon appétit!

Pour une foule de produits et de conseils nutritifs, consultez kilosolution.com!

Isabelle Huot,
Dre en nutrition