5 étapes faciles pour faire le grand ménage de votre pharmacie

par Publisac 1 869 views1

pharmacie

Parmi les tâches que l’on remet toujours à plus tard se trouvent en tête de liste le rangement des placards, le nettoyage du garage et le ménage de la pharmacie. Voici quelques conseils qui vous aideront à exécuter cette dernière corvée, histoire que vous puissiez vous attaquer à d’autres défis… un peu plus excitants!

1. Lavez

Videz toutes les tablettes de la pharmacie. Puis, époussetez l’armoire dans les moindres recoins avant de la nettoyer de fond en comble à l’aide d’un linge humide et d’un produit désinfectant. Prenez soin de bien rincer les parois et de les assécher soigneusement.

2. Vérifiez

Les dates de péremption sont d’une importance capitale lorsqu’il est question de médicaments. En effet, une substance expirée peut s’avérer dangereuse pour la santé parce que sa composition chimique se transforme et devient soit inefficace, soit nocive. Alors, assurez-vous de ne conserver que des médicaments « à jour ».

3. Débarrassez

Ne jetez jamais de médicaments périmés dans la toilette, le lavabo ou la poubelle, car leurs ingrédients polluent l’eau et les sols. Apportez-les plutôt à votre pharmacien, qui prendra les mesures nécessaires pour les faire éliminer de façon sécuritaire. Par ailleurs, utilisez toujours un contenant approuvé par Santé Canada pour vous départir de vos seringues usagées, s’il y a lieu. Et les pansements adhésifs ne collent plus à la peau après un long séjour dans une armoire; alors, mettez-les aux ordures sans sourciller!

4. Organisez

En étalant les tubes, les bouteilles et les boîtes sur une table, vous obtenez une vue globale de votre inventaire, ce qui vous permet d’effectuer un tri efficace. Utilisez des bocaux ou des paniers de différents formats pour ranger vos produits en suivant une logique qui vous convient. Par exemple, vous pourriez mettre ensemble :

  • Les médicaments contre la douleur et l’inconfort (fièvre, mal de tête, nausées, constipation, troubles digestifs, etc.);
  • Les articles de premiers soins (onguents antibiotiques pour le traitement des plaies, tampons d’alcool, compresses, diachylons, etc.);
  • Les produits d’hygiène féminine (tampons, coupe menstruelle, etc.);
  • Les produits pour bébé (crème contre l’érythème fessier, acétaminophène liquide, poire nasale, etc.);
  • Les produits pour le rhume ou la grippe (sirops, pastilles, vaporisateurs nasals, comprimés, etc.);
  • Les produits pour les problèmes de peau (liquide anti-verrues, lait pour apaiser les coups de soleil, onguent anti-démangeaisons, etc.).

5. Étiquetez

À l’aide d’étiquettes repositionnables ou de morceaux de washi tape (ruban adhésif décoratif des plus tendances), identifiez en un mot-clé les différentes sections de votre pharmacie sur le rebord ou le haut des tablettes, par exemple : « rhume », « peau », « bébé », « douleur », etc. Ainsi, chaque article sera facilement repérable (et accessible!) et tout nouvel achat sera automatiquement rangé au bon endroit. N’est-ce pas formidable?

 

—————————————

Info sécurité

Avant de vous débarrasser des emballages de médicaments d’ordonnance, prenez soin d’effacer vos renseignements personnels imprimés sur les étiquettes à l’aide d’un marqueur permanent noir ou, mieux encore, déchiquetez-les. De plus, faites en sorte que les produits dangereux soient toujours placés hors de la portée des enfants.

—————————————

Commentaires (1)

Comments are closed.